Catégories
Dictionnaire

Dictionnaire des parlers régionaux de la France métropolitaine

Au fil de leurs éditions, les dictionnaires nationaux n’ouvrent que très parcimonieusement (et souvent de façon provisoire) leurs pages aux termes régionaux. Seuls, les mots employés sur l’ensemble du territoire ont droit de cité. Le provincial qui veut retrouver des termes qu’il entend journellement, que peut-être il emploie, doit avoir recours à des lexiques spécialisés, […]

Au fil de leurs éditions, les dictionnaires nationaux n’ouvrent que très parcimonieusement (et souvent de façon provisoire) leurs pages aux termes régionaux. Seuls, les mots employés sur l’ensemble du territoire ont droit de cité. Le provincial qui veut retrouver des termes qu’il entend journellement, que peut-être il emploie, doit avoir recours à des lexiques spécialisés, lesquels fréquemment se recoupent. Le mot nòvis (nouveaux mariés) est aussi bien employé en Provence qu’en Périgord, avec des variantes dans tout le sud. Paisseau (échalas) est un terme familier aux viticulteurs aussi bien bourguignons que champenois, que lorrains, que francs-comtois, que berrichons, etc.

Il nous a donc semblé que la création d’un dictionnaire destiné au grand public, regroupant tous ces mots régionaux avec l’indication de leurs aires d’emploi et illustré de citations d’auteurs enracinés dans leur terroir s’imposait. Ce dictionnaire, le voici. Il est le fruit de près de quinze années de travail. Il n’est nullement figé : il est appelé à évoluer en fonction des suggestions que le lecteur voudra bien nous adresser. Nous en tiendrons compte lors des mises à jour.

Alors, foin du français standard, du français de Paris et de l’Île-de-France, et place aux riches parlers de la province !


4 réponses sur « Dictionnaire des parlers régionaux de la France métropolitaine »

Que dire ? Une mine creusée inlassablement de main de maître par mon ami Yves Honorat d’où il a exhumé un trésor : les richesses insoupçonnées des langues régionales de France métropolitaine. C’est manifestement l’œuvre d’un passionné, mais qui en eût douté ?
Un ouvrage à mettre sans hésitation entre toutes les mains et que je recommande chaudement à tous les amoureux de la langue française. Il aura une place de choix dans ma bibliothèque..

Travail titanesque. Bravo Yves. J’en informerai mes amis profs et lexicographes. Je sens que je vais passer de longs moments à découvrir cet ouvrage. Merci. Bonne soirée.
Jean-Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *